Macq Mobility Manager
A découvrir en un rapide aperçu

Afin d'optimiser vos investissements, nous avons développé une série de modules logiciels de gestion de la mobilité. Ces modules sont regroupés dans la suite logicielle Macq Mobility Manager.

M³ Police

Securité - Protection

Regarder les vidéos
En savoir plus

M³ Mobilité

Mobilité - Sécurité

Regarder les vidéos
En savoir plus

M³ Bien-être

Zone Basse Emission (LEZ)

Regarder les vidéos
En savoir plus

Quelques-unes de nos réalisations dans les domaines
de la police, de la mobilité et du bien-être

Stations de comptage pour la détection de camions et de véhicules de transport de marchandises dangereuses

Le projet Dreal De Lille (DREAL DE LILLE / HAUTS DE France / CEREMA PARIS) consiste en des stations de comptage provisoires utilisant la technologie ANPR servant à identifier les camions et les véhicules de transport de marchandises dangereuses aux fins d'analyse du trafic.
Etude de cas bien-être
Objectif

L'objectif de ce projet est de générer un rapport d'étude sur la classification des camions LGV/HGV et ADR empruntants le rocade de la METROPOLE DE LILLE.

Technologie

Pour réaliser cette étude, Macq a utilisé 22 caméras mobiles iCARCAM3 ANPR iCARCAM3 alimentées par batterie pour couvrir simultanément 2 voies. Le système transmet ses informations par le réseau GSM et en 4G temps réel. Toutes ces données spécifiques sont collectées par le logiciel Macq Mobility Manager appelé M³. Cette plate-forme est, entre autre, ééquipée d'un module add-on MMR intégré (Make and Model Recognition).

Résultats

Ce logiciel est capable de classer les véhicules en 5 groupes différents avec une précision d'environ 96%.


Etude de cas bien-être

Malines.... presque sans voiture

Afin de garder la ville de Malines agréable, vivable, accessible et sécurisée, un plan de circulation complètement nouveau a vu le jour dans la ville en 2011. L'accès à de nombreuses rues a été interdit à la circulation automobile durant des plages horaires pour réduire la circulation dans la ville et améliorer la qualité de l'air. La ville de Malines a réussi une étape importante dans l’amélioration de sa mobilité durable et intelligente. Moins de deux ans après l'introduction des zones sans voiture, une première évaluation a été réalisée. A cet effet, plusieurs paramètres ont été évalués. Des mesures de la réduction de la circulation et de l’amélioration de la qualité de l'air ont été combinées avec une analyse de la satisfaction des habitants suivant la diminution des plaintes. Cette évaluation a été globalement positive. Quelques ajustements mineurs ont été effectués pour répondre aux observations principales. La procédure a été simplifiée ainsi que l'application en ligne. De plus, l'accès des personnes handicapées a été assouplie et un parking supplémentaire a été ajouté. Une bonne centaine de caméras icar et le back-office M³ soutiennent cette politique de mobilité.

Expansion en cours depuis 2016


Etude de cas bien-être

Mise en œuvre d’une zone de mobilité restreinte (Low Emission Zone) à Bruxelles

A l'instar de Berlin et Paris, entre autres, Bruxelles installera bientôt une zone à faible émission pour améliorer la qualité de l'air urbain. Pour cela, il a été décidé d'utiliser les technologies Mac : caméras ANPR et backoffice Macq Mobility Management(M³). A partir de Janvier 2018 les véhicules les plus polluants seront interdits dans toute la région de Bruxelles-Capitale. Dans un premier temps, seuls les véhicules diesels, très anciens, seront interdits. Les règles deviendront plus strictes au fil des années. Cette introduction progressive de la zone à faible émission donnera du temps aux particuliers comme aux entreprises touchés par cette mesure de remplacer leurs vieux véhicules ou d'adapter leur comportement de mobilité.

Expansion en cours depuis 2016

La police de Turnhout a opté pour la technologie Macq

Les recherches quotidiennes sur notre plateforme ANPR nous aident constamment à résoudre les infractions criminelles. La plupart du temps, il s'agit d'introductions par effraction et d'accidents de la circulation avec délit de fuite, ainsi que d'infractions plus graves comme le viol et les attaques à main armée.
La Police de Turnhout
Étude de cas de la police
Objectif

En 2008, la police de Turnhout a opté pour une de nos solutions afin d'améliorer la sécurité et la mobilité dans la ville et sa périphérie.

Technologie

À l'heure actuelle, plus de 150 caméras intelligentes sont opérationnelles 7j/7 24h/24 avec une amélioration impressionnante de la sécurité et de la mobilité. Grâce aux fonctions de recherche très complexes du back-office, ceux qui enfreignent la loi ne sont plus en sécurité.

Résultats

Les résultats positifs des analyses de circulation mis en place à Turnhout ont encouragé la zone de police continuer ses investissements dans ce domaine et plusieurs tronçons seront déployés dans les mois à venir. La zone de police de Turnhout a mis en évidence le lien direct entre les usagers qui respectent les vitesses en vigueur sur les tronçons contrôlés et la diminution très significative du nombre de victimes de la route sur ces tronçons.


Étude de cas de la police

La police fédérale belge adopte les solutions mobiles Macq

La police fédérale utilise un dispositif mobile placé sur un pont ou en bordure de chaussée pour identifier les véhicules recherchés et les intercepter sur le champ. Déclinaison d'une version adaptée de l'iCAR-Mobile, la police fédérale possède un système autonome de lecture de plaque qui est chargé d'une base de données des véhicules recherchés. A partir du sommet d'un pont ou du bord de la chaussée, il: - scrute les véhicules qui passent et détectent d'une voiture recherchée, - envoie instantanément un message par radio à destination d'une voiture d'intervention en attente - ce véhicule peut alors prendre le contrevenant en chasse.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas de la police

Deux caméras combinées à un logiciel embarqué sont installées sur les pare-chocs des voitures

L’identification des voitures recherchées ou volées est immédiate. La police de Bruxelles a fait appel à Macq pour l’identification des voitures recherchées ou volées. Les caméras sont cachées dans les pare-chocs de la voiture de police. Elles sont couplées à un logiciel embarqué dans le véhicule qui, grâce à sa banque de données locale, va identifier les voitures recherchées et permettre l'intervention immédiate.

Expansion en cours depuis 2016


Le centre de mobilité MOBIRIS gère la sécurité et la fluidité du réseau routier

Le centre Mobiris vise à optimiser la fluidité du trafic et à garantir la sécurité sur les grands axes de la capitale. Ce Centre, opérationnel 24h/24h, est équipé d’écrans qui diffusent les informations transmises par les équipements Macq répartis sur le réseau.
Service Mobilité de Bruxelles
Étude de cas sur la mobilité
Objectif

Le centre Mobiris vise à optimiser la fluidité du trafic et à garantir la sécurité sur les grands axes de la capitale.

Technologie

Mobiris , opérationnel 24h/24h, est équipé d’écrans qui diffusent les informations transmises par les équipements Macq répartis sur le réseau. Les opérateurs peuvent ainsi intervenir efficacement pour chaque évènement signalé afin de maintenir le réseau routier aussi sûr que possible.

Résultats

Les opérateurs peuvent ainsi intervenir efficacement à chaque évènement signalé afin de maintenir le réseau routier aussi sûr que possible.


Étude de cas sur la mobilité

Notre premier projet en Suisse

L'année dernière, le canton de Genève est venu à la rencontre de notre société pour l'aider à résoudre des problèmes important liés à la mobilité. Le canton était à la recherche d'une solution permettant de calculer le temps de parcours entre 3 grandes intersections de l'aglomération, ainsi que le comptage du trafic entrant et sortant. Macq a fourni une solution complète, composée de 6 caméras ANPR, équipées de caméras 4G (à transmission en temps réel), chaque caméra couvrant 2 voies,. Le cœur du système est basé sur la solution logicielle Macq Mobility Manager, nommé M³. La plate-forme M³ est capable de combiner les données des caméras iCar de Macq, ainsi que les données provenant d'autres sources. La précision du comptage de véhicules et des mesures de vitesse moyenne (mesurée entre 2 intersections) s'est avérée très performante.
N'hésitez pas à nous contacter, si vous avez d'autres questions relatives à ce projet ou des questions spécifiques sur le logiciel M³.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

C-Mobile (Accelerating C-ITS Mobility Innovation and depLoyment in Europe)

L’objectif du projet est un transport routier entièrement sécurisé et efficace sans pertes ni blessures graves sur les routes européennes, en particulier dans les zones urbaines complexes et pour les usagers de la route vulnérables. Nous envisageons une mobilité sans congestion, durable et économiquement viable, minimisant l'impact environnemental du transport routier. C-Mobile servira de base au déploiement à grande échelle en Europe, à la mise en place de sites pilotes de recherche vers les sites de déploiement de services durables qui sont pris en charge par les autorités locales, en utilisant une approche commune qui garantit l'interopérabilité et la disponibilité transparente des services pour un coût d'utilisateur final acceptable. Ce projet a reçu l’approbation numéro 723311 du programme européen de recherche et innovation Horizon 2020.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Analyse approfondie du trafic grâce à  la reconnaissance d'images et de sons

L'objectif du projet est de développer un nouveau système de reconnaissance et d'analyse du son et de l'image, où la marque et le modèle, la couleur, le son, la reconnaissance de plaque d'immatriculation, la vitesse et les trajectoires des véhicules sont combinés pour classifier et compter efficacement les usagers de la route depuis le bus jusqu’aux piétons sans oublier camions avec des substances inflammables dangereuses et scooters électriques. Le système sera composé de capteurs (caméra et microphone) en combinaison avec le logiciel pour l'identification en temps réel des véhicules et le stockage et la transmission des informations clés. Les sites de validation du projet seront principalement des zones urbaines avec ronds-points complexes et des problèmes de mobilité, où l'identification basée sur la plaque d'immatriculation ne suffit pas. « Analyse du trafic en profondeur avec l'image et la reconnaissance sonore » est réalisé avec le soutien financier de la province néerlandaise du Noord-Brabant.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

REVaMP² (Round-trip Engineering and VAriability Management Platform and Process)

Le but de ce projet est de concevoir, développer et évaluer une première série d’outils pour REVaMP² vise à concevoir, développer et évaluer la première chaîne d'outils d'automatisation complète et le processus associé pour supporter l'ingénierie de développement dans le temps de systèmes de logiciels et de services (SIS PL). Cette ingénierie à un coût à long terme compétitif et à un court délai de mise sur le marché nécessite des processus plus agiles, des voyages aller-retour et de l'automatisation pour tirer parti des logiciels existants et gérer la variabilité au-delà des outils actuels dans le domaine. Les exemples d'utilisation issus de l'énergie, du tourisme, de l'automobile, de la gestion du trafic et de la vision par ordinateur 3D définissent les exigences de REVaMP² et évaluent leurs avantages ce cette nouvelle technologie. REVAMP² est un projet européen réalisé avec le soutien de la région Bruxelles Capitale – Innoviris.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Système d'éclairage du réseau routier de la Ville de Paris

Un système de gestion de l'éclairage analyse en temps réel les données collectées par les stations électriques et donc contrôle l'éclairage public. Macq a fourni l'équipement de commande à distance pour les stations électriques ainsi que le système de suivi global.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

PoliVisu : faire évoluer le cycle traditionnel d'élaboration des politiques publiques

PoliVisu est un projet de recherche et d'innovation pour faire évoluer le cycle traditionnel d'élaboration des politiques publiques en utilisant des Big Data. Son objectif principal est d'améliorer un ensemble ouvert d'outils numériques pour tirer parti de ces données afin d'aider le processus décisionnel du secteur public à devenir plus démocratique, des deux façons suivantes : expérimenter différentes options de politique par la visualisation de l'impact en utilisant les visualisations qui en résultent pour s'engager et exploiter l'intelligence collective des acteurs de la mobilité pour le développement de solutions collaboratives. En travaillant avec trois villes pour aborder les problèmes sociétaux liés à la mobilité intelligente et à l'urbanisme, l'intention est de permettre aux administrations publiques de répondre aux défis urbains en enrichissant le processus d'élaboration des politiques avec des possibilités d'expérimentation à trois étapes différentes du cycle politique : conception mise en œuvre évaluation Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n ° 769608

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Vlaams Verkeer Centrum

Le Vlaams Verkeer Centrum est le centre de gestion du trafic d'Anvers. Macq a installé un grand nombre de systèmes dans ce centre pour gérer les tunnels et collecter les données de trafic. La région flamande cherchait à accroître la fluidité et la sécurité du trafic dans ses tunnels. Les systèmes installés par Macq automatisent l'exploitation des équipements dans les tunnels d'Anvers et sur le ring de Bruxelles. Ils collectent également des informations sur le trafic et les transmettent au Vlaams Verkeer Centrum, le centre de contrôle routier d'Anvers.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Les centres de test MOT sont équipés de lecteurs de plaques d'immatriculation

Lors du contrôle technique annuel, les conducteurs et leur véhicule font face à de longues files d'attente aux stations de contrôle technique. Le système iCAR de Macq peut améliorer ce temps d'attente. Le gestionnaire des stations de contrôle technique «Autosécurité» rencontre évidemment ce type de problèmes de temps d'attente élevés. Macq a installé des systèmes de lecture de plaque d'immatriculation pour améliorer la fluidité. Dès son arrivée, le véhicule est identifié, ses documents peuvent déjà être préparés et il peut même éventuellement être pris en charge par une "fast lane", sans file d'attente.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Contrôle d'accès à la Vallée de la Tarentaise

Le contrôle d'accès à la vallée de la Tarentaise permet d'éviter les encombrements et les accidents. La vallée de la Tarentaise - la route d'accès aux stations de sports d'hiver de Haute-Savoie - est régulièrement soumise à des embouteillages. En outre, les risques d'éboulement rendent cette route dangereuse. Pour une fluidité accrue lors de l'accès à ces stations et pour éviter les embouteillages. dans les zones à haut risque, le système Macq contrôle la circulation dans toute la vallée. Un feu tricolore régule la circulation.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Le centre de mobilité MOBIRIS gère la sécurité et la fluidité du réseau routier

Le centre Mobiris vise à optimiser la fluidité du trafic et à garantir la sécurité sur les grands axes de la capitale. Ce Centre, opérationnel 24h/24h, est équipé d’écrans qui diffusent les informations transmises par les équipements Macq répartis sur le réseau. Les opérateurs peuvent ainsi intervenir efficacement à chaque évènement signalé afin de maintenir le réseau routier aussi sûr que possible.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Système intelligent de détection et de suivi d' incidents sur le périphérique d'Anvers et ses voies d'accès

Macq a développé et fourni un système "intelligent" de détection et de surveillance des incidents sur le périphérique de la ville d'Anvers et de ses voies d'accès. La région flamande recherchait des solutions pour améliorer la fluidité du trafic ainsi que la sécurité. Le système installé par Macq est entièrement automatisé. Il informe les conducteurs en cas d'accident, d'embouteillage et de travaux routiers. Il commande également les panneaux à messages variables (VMS) et les panneaux d'affichage de limitation de vitesse.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Panneaux à messages variables SPW

La fonction publique wallonne a choisi Macq pour contrôler une série de panneaux lumineux PMV sur ses autoroutes. Pour le SPW, ce type de signalisation dynamique informe directement les conducteurs d’événements tels que les accidents ou les mauvaises conditions météorologiques. Macq fournit des boîtiers de commande locaux pour ces séries de panneaux et gère la communication en provenance du centre de trafic Perex en région wallonne, indépendamment du type de panneau utilisé.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Paris: calculer et afficher le temps de parcours sur le périphérique

" Les données de comptage du périphérique parisien sont collectées par nos équipements pour calculer et afficher les temps de parcours. 1 300 boucles de comptage sont réparties sur le périphérique parisien. Toutes ces données sont gérées en temps réel par les équipements Macq. La détection de boucle fournit des informations sur les véhicules en circulation. Celles-ci sont enregistrées dans nos systèmes et intégrées pour en déduire des informations de débit, d'occupation et de vitesse. Les résultats sont ensuite utilisés pour calculer les temps de parcours, qui sont affichés sur les panneaux à messages variables situés le long du boulevard périphérique et sur les sites Internet relatifs à la circulation sur Paris et la région parisienne. "

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Macq gère le réseau autoroutier de la région de Bruxelles-Capitale

Le long des tronçons autoroutiers de la région de Bruxelles-Capitale, Macq a installé des systèmes qui: gèrent les panneaux d'affichage à messages variables recueillent les informations trafic par détecteurs à bouclesLes fonctions de comptage permettent de récolter les données de débit, d'occupation et de vitesse. Ces informations sont transmises à Mobiris, le Centre de mobilité de la Région bruxelloise qui pilote également les PMV. Les voies autoroutières de la Région sont composées d'une portion du Ring et des axes de pénétration venant de Gand, Anvers, Liège et Namur.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Contrôle d'accès au boulevard périphérique de Bordeaux

La rocade de Bordeaux est systématiquement embouteillée aux heures de pointe. Pour limiter ces désagréments, la DDE a demandé à Macq d’installer des régulations aux bretelles d’accès. Des feux tricolores autorisent le passage des véhicules au goutte à goutte en fonction de l’occupation de la voie principale. Cette régulation s’inspire d’algorithmes qui tentent de maintenir la voie principale sous le seuil de saturation. Rien ne sert de se précipiter sur la rocade si celle-ci est déjà saturée.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Autostrade per Italia

Macq a fournit son logiciel pour les tronçons d’autoroutes italiennes où un contrôle de la vitesse moyenne à partir de la lecture de plaque d’immatriculation est réalisé. Autostrade per l’Italia est le plus important concessionnaire de gestion et d’entretien du réseau italien d’autoroutes à péage. Il a mis en place un dispositif qui mesure automatiquement la vitesse moyenne sur des tronçons d’autoroutes à partir de la lecture de plaque d’immatriculation. Macq a été choisi par ce concessionaire autoroutier pour fournir son logiciel de lecture de plaques qui surclasse ses concurrents, en particulier pour des situations reprenant un grand nombre de nationalités différentes.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Eurotunnel utilise les solutions Macq

Eurotunnel, opérateur du tunnel sous la Manche, a équipé ses barrières de péage pour le fret d'un tout nouveau système de détection et d'enregistrement automatique des plaques d'immatriculation des véhicules. Résultat : le trafic est fluide et les files d'attente ont disparu... La plupart des camions traversant la Manche entre la France et l'Angleterre sont détectés et l'information est stockée sur les serveurs d' Eurotunnel. Lorsqu'ils montent à bord du Shuttle, ils sont automatiquement détectés par le logiciel de reconnaissance des plaques d'immatriculation et n'ont plus besoin de s'enregistrer manuellement. Grâce aux systèmes iCAR, les temps d'attente ont considérablement diminué. Cela profite à la fois aux conducteurs et à l'exploitant du tunnel.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Comptage de véhicules sur autoroute

Macq a installé des stations de comptage le long des autoroutes. Elles récoltent et transmettent les informations aux centres de trafic régionaux flamands et wallons. Les deux Régions belges qui gèrent les autoroutes ont installé un grand nombre de capteurs de trafic en utilisant plusieurs techniques : boucles, caméras, radars... Macq a placé des stations de comptages qui récoltent ces informations et les transmettent aux différents centre régionaux de gestion du trafic.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Barrière de péage virtuelle de la liaison E5-E40 à Liège

La liaison E5-E40 traverse la ville de Liège par une succession d'ouvrages d'art : trois tunnels et un pont suspendu dont le tunnel sous Cointe. Inauguré en 2001, le site est une concession sans péage physique qui demande le comptage classifié et l'identification des tous les véhicules qui l'empruntent. L'identification est effectuée soit par détection d’un badge de télépéage embarqué dans le véhicule, soit par lecture automatique de la plaque d’immatriculation. Le comptage et la classification est réalisée par des scanners lasers de précision. Deux paires de caméras sont installées sur chaque voie de circulation en deux point du parcours. Elles effectuent la lecture des plaques et permettent aussi la mesure précise de la vitesse moyenne des usagers sur le parcours.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

HOKA travaille avec Macq pour améliorer la fluidité et la sécurité de la circulation lors de travaux routiers

Il a fait appel à Macq pour utiliser son système mobile de contrôle de parcours. Le système donne des informations précises aux usagers : la durée du trajet sur les voies en travaux et les possibilités de routes alternatives. Hoka, du groupe BAM Wegen, conçoit, crée et installe des équipements pour fluidifier et sécuriser le trafic lors de travaux routiers.

Expansion en cours depuis 2016


Étude de cas sur la mobilité

Pilotage des panneaux à messages variables (PMV) - Vlaams Verkeer Centrum

"La Région flamande a confié à Macq la mise en place d'un système de gestion dynamique de ses grands axes routiers autour de la ville d'Anvers. Le VMS et les panneaux dynamiques sont gérés à partir du centre de contrôle et contrôlent la circulation voie par voie."

Expansion en cours depuis 2016